:: ♦ Premiers Pas ♦ :: Corbeille. :: Archives des présentations. Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Yuna Maeda, allias Pïna l'Inu

avatar
Invité
Invité
Dim 11 Oct - 16:38
Invité
" MAEDA Yuna alias "Pina"




Eh ! Moi c'est Yuna Maeda Pïna !, et je n'ai pas de surnom particulier. Je suis Célibataire, et ça me va très bien comme ça. J'ai plutôt tendance à être Gentille et Docile
Je suis un(e) femme, même si vous le voyez et je suis hétérosexuelle. J'ai vingt ans et je suis née un huit décembre.
Je suis une Humaine qui se prend pour une hybride Inu, d'origine Japonaise


Psst, et la personne sur l'avatar c'est IA (vocaloid).




" Mon physique



Une humaine ?  Non... Une Inu !  Elle fait illusion à la perfection, sans laisser filtrer le moindre indice ni élever le moindre soupçon.

Du côté droit de son épaisse chevelure platine s'emmêle une longue et épaisse tresse retombant  sur son épaule pour ensuite aller se poser sur sa poitrine.  La partie de sa tignasse encadrant son visage est flanquée d'une flopée d'épingles qui organisent scrupuleusement ses mèches, rendant ainsi ses véritables oreilles et son serre tête tout à fait invisible.

Ses oreilles factices, fabriquées sur mesure, sont colorées très méticuleusement pour atteindre précisément la teinte de la toison dans laquelle elles reposent.

Surplombant son petit postérieur, une adorable queue de Husky elle aussi assortie à la chevelure, s'enroule élégamment vers le haut pour atteindre, en son extrémité, le bas-dos de la fausse hybride.

Un seul détail chez elle souffre cependant de la comparaison avec de véritables Inu : elle manque cruellement de force, notamment au niveau de la mâchoire.  Mais on se l'explique facilement par la faible carrure de ce très joli petit bout de femme aux superbes yeux d'un bleu des plus profonds.  

Elle ne fait pas ses vingts ans, du fait de son gabarit et son air naïf,  on pourrait presque la confondre avec une enfant.  Pourtant, sa poitrine ainsi que ses hanches, certes légèrement moins fournies que la moyenne, seraient plus révélatrices sur son age, si seulement son comportement s'y associait.



" Mon caractère



Ça ne se voit pas, mais elle est complètement dérangée du bocal.  Cette humaine se prend pour une Inu et ce n'est pas juste parce qu’elle aime ça, mais parce qu’elle y crois réellement.  Même si elle doit plusieurs fois par jour mettre en oeuvre et corriger son déguisement, elle ne considère pas ça comme la preuve d'être humaine.  En fait, elle a une telle capacité à manipuler sa propre mémoire, qu'elle ne se rend même pas compte qu'elle aie à faire ça pour ressembler à une Inu.  

Mais si par malheur quelqu'un arriverait ne serais-ce que commencer à lui faire comprendre qu'elle est réellement humaine - exploit déjà presque impossible puisqu'elle niera tout en bloc quelques soient les argument apportés, aussi pertinents soient-ils - elle finirait par entrer dans une rage folle tout à fait incontrôlable.  Comme on dit, il ne faut pas contrarier un fou.

Sa folie mise à part, Pina passe pour une Inu très saine, si on omet le fait qu'elle ne parle d'elle à la troisième personne qu'en utilisant son propre nom, jamais de pronom.  Elle a en fait adoptée les manières de faire d'une Inu décédée qui parlait également ainsi.

Elle est pimpante et transporte avec elle une quasi constante bonne humeur malgré la malchance chronique aiguë dont elle semble souffrir.  Si elle met une pièce dans un distributeur, elle sera avalée ou alors elle n'aura pas ce qu'elle a choisis.  Si un shoot est raté dans un ballon quelconque, c'est sur sa pomme qu'elle atterrira, ou ce qu'elle mangeais s'en retrouvera éparpillé à terre, etc...  Mais apparemment, cela l'indiffère.  C'est comme ça depuis toute petite, c'est pour elle normal de vivre ainsi et cela n'égratignera pas sa bonne humeur !  Au contraire, d'un naturel opportuniste, les rares fois où la chance s'offrira à elle la jeune femme s'extasiera !

Enfin, Pina est une "Inu" très fidèle et affectueuse.  Elle s'attachera beaucoup à son maître, et plus elle pourra rester à ses côté, plus elle sera heureuse.


" Mon histoire
Par Shirou



Yuna, enfin... "Pina", comme elle se fait appeler maintenant, est ma soeurs aînée biologiquement parlant.  Elle a deux ans de plus que moi, mais à cause de ses... "problèmes", on me désignerais facilement comme le plus âgé des deux si nous vivions encore sous le même toit.

Nous avions reçus une éducation normale pour des bambins de notre classe sociale.  On allait tous les deux à l'école, mais on ne nous demandait pas de tout faire pour arriver en haut des classements.  Nous aurions donc pu jouir d'un train de vie à la fois tranquille et sain.  Mais c'était sans compter sur le dérapage de ma sœur.

Déjà toute petite quelque chose clochait chez elle.  C'est comme si elle n'avait pas de personnalité propre.  Comme si chaque jour, elle commençait un jeu de rôle différent en s'y tenant à la perfection.  Elle se mettait à imiter un personnage vu à la télé, où une personne réelle dont la personnalité l'avait interpellé.  Moi, à l'époque, ça ne me dérangeais pas.  J'aimais ma sœur et on s'amusait bien comme ça.  Mais ça a commencer à déraper.

J'atteignais mes douze ans et elle venait d'en avoir quatorze.  Nos parents nous annoncèrent que Pina, L'inu que nous avions à la maison était décédée dans un accident.  Nous, on l'aimais beaucoup Pina, elle faisait partie de la famille.  Elle avait été adoptée peu avant la naissance de Yuna qui était censée en être l'unique maîtresse.  Mes parents comptaient à la base en adopter un deuxième à ma naissance pour que j'aie moi aussi mon propre inu, mais avec deux enfants à charges, ils n'étaient pas certains de pouvoir subvenir aux besoin de tout le monde tout en concevant notre niveau de confort.  Il fut donc décidé que nous serions tous deux les maîtres de Pina.

Elle était docile, joueuse, joyeuse, affectueuse et attentionnée.  Pas étonnant qu'on l'aimait beaucoup.  Et c'était réciproque, vu qu'on la traitait très bien.  Du coup, lorsqu'on appris ce qu'il lui était arrivée, on accusa le coup.  Et là Yuna a fait une chose qu'elle n'avait jamais fait auparavant : Elle changea de personnalité au beau milieu de la journée.  Elle devint, l'espace d'une demi-journée, la grande sœur forte et attentionnée que n'importe-quel gamin aurait pu rêver d'avoir dans un moment pareil.  Mais ça ne suffisait pas à apaiser mon chagrin...

Elle garda cette personnalité le jour suivant, pour m'aider à me réconforter.  Nos parents nous avaient permis de rester à la maison après avoir appelée l'école pour justifier notre absence.  Yuna garda la personnalité qu'elle avait adoptée la veille pour me réconforter.  Elle m’apaisait certes quelques peu mais rien à faire, Pina me manquait trop.  Je ne pouvais m'empêcher de penser à toutes les choses qu'on aurait encore pu faire ensemble mais qu'il était trop tard...  Je prononça alors une phrase que je souhaiterais aujourd'hui ne jamais avoir prononcée... "Rien ne pourra jamais remplacer Pina"...  Cette phrase, que j'ai dite il y a huit ans, me hantera le reste de ma vie.  Car c'est ce qui fait de Yuna ce qu'elle est aujourd'hui...

Suite à ça, elle s'était subitement absentée plusieurs heures, échappant à la surveillance de mes parents.  Elle revint finalement, dotée d'une paire d'oreilles et d'une queue d'Inu.  A l'époque, ça faisait tache car ses cheveux n'étaient pas assortis à ses oreilles qui elles même n'étaient pas assortis à sa queue.  Elle voulait évidement se faire passer pour Pina pour combler le vide.  Je ne manqua donc pas de lui faire remarquer que ça ne servirait à rien, qu'elle était ridicule et qu'en plus, elle ne lui ressemblait pas !  

Pourtant, cela n'égratigna pas son enthousiasme.  "Mais Pina est Pina, Shirou-sama !  " Lâcha-t'elle en affichant un sourire chaleureux.  Je ne pu m'empêcher d'avoir un pincement au cœur.  La manière dont elle parla, sa gestuelle, son sourire...  En omettant son apparence et le timbre de voix qu'elle ne pouvaient modifier, tout le reste était en tout point identique aux manières de Pina.  Bouche béé, je la regarda un instant, luttant contre les larmes qui tentaient de s'échapper tel un torrent face à la réalité qui me poignardait le cœur.

Tout ce qu'elle parvint à faire était de me rappeler que je ne reverrais plus jamais Pina et que Yuna, ma grande sœur, était une malade mentale.  Retenant un haut-le-cœur, je la somma d'arrêter sa comédie et fila ensuite sangloter dans ma chambre.

Je trouvais l'ambiance sordide, seul dans ma pièce non éclairée.  J'étais assis au beau milieu et j'entendais mes parents essayer de raisonner ma sœur.  Chose impossible.  Ils parvinrent tout de même à l'envoyer dans sa chambre.  Non pas en lui disant d'aller dans SA chambre... mais dans "celle de Yuna"...  Les choses prenaient une tournure vraiment malsaine.  On avait souvent cherchés à résoudre ses problèmes qui, jusque là, ne portaient pas trop à conséquences.  Mais là, ce n'est pas juste une personnalité empruntée...  Pour elle, même son nom, même sa race avaient changés.  C'était très grave.

Je restait prostré en silence dans ma chambre, la tête entre les genous, écoutant les murmures à peine audible de mes parents à travers le silence macabre qui régnait dans la maison.  Je ne pouvais entendre exactement ce qu'ils disaient, mais je savais pertinemment qu'ils discutaient de ce qu'ils allaient faire à propos de Yuna.  De temps à autres ma mère haussait le ton, triste et apeurée.  Cela relançait mes larmes par la même occasion.

Soudainement, après de longues minutes je sentis deux bras m’enlacer tendrement alors que quelques mots me bercèrent avec douceur.  "Pina est là, tout va bien, Shirou-sama.  Pina va sécher ses vilaines larmes comme Pina l'a toujours fait, et le fera toujours." N'importe qui connaissant Pina aurait pu être subjugué de ce jeu d'acteur qui ferait pâlir le plus doué des artiste de la scène.  Cette gestuelle, ces intonations... C'était elle... Mais je savais de qui il était question réellement.  L'étreinte se resserra délicatement autour de moi alors que sa joue glissa sur la mienne pour poser son menton sur mon épaule.

L'espace d'un instant, je me laissai à oublier qui elle était vraiment.  Ce contact se révéla alors être d'un formidable réconfort. J'attrapai sa main, la serrant contre moi et ainsi étreint, je laissai couler de dernières larmes, celles qui permettent de se sentir mieux.  J'omis volontairement qu'elle n'était pas Pina pour le reste de la nuit que nous passâmes ensemble.

Le lendemain, elle n'avait pas changée.  Elle était toujours l'inu que nous avions perdue l'avant-veille.  Evidemment, à l'école, personne ne voulait croire qui elle prétendait être.  Elle nia en bloc être une humaine malgré tout, même lorsqu'un de ses camarades lui ôta ses oreilles par surprise.  Elle disparut purement et simplement de l'établissement pour le reste de la journée.

Quand je la revis au soir, elle avait quelque peu changée.  Son déguisement était idéalement assortis à ses cheveux.  Elle avait certainement du vider toute sa tirelire, mais je pense que cela l'importait peu.  Après tout, en tant qu'Inu, elle n'avait pas besoin d'argent...

Les années passèrent au cours desquels la transformation de Pina devint absolument parfaite.  Entre temps elle avait redoubler deux fois pour se retrouver dans la même classe que son "maître" que j'incarnais dans son monde.  Nous avions été transférés dans une nouvelle école où les élèves tombaient dans le parfait jeu d'acteur de "Pina".

Au cours de ces quelques années, mes parents tentèrent maintes fois mais en vain de la raisonner à l'aide d'un psychiatre.  D'après les bribes de conversations que j'ai surprises, c'était à chaque fois un fiasco total et elle tombait fréquemment dans une rage folle au cours de ces séances avant d'effacer de sa mémoire tout ce qui s'était passé, comme l'on efface un ficher gênant d'un disque dur.

Et Finalement vint la terminale... Une partie de moi ne pouvais oublier que l'inu qui m'accompagnait partout n'était autre que mon humaine de sœur.  L'autre partie quand à elle avait accepté le fait que personne n'arriverais jamais à la faire changer, et qu'il fallait désormais l'accepter comme elle était.  Mais une chose me troublait : je commençait sérieusement à craquer pour elle.  Elle n'y était pas pour rien, justement, elle faisait tout pour, c'était clair.  Jusqu'à maintenant, ça allait, mais il faut croire qu'à dix-huit ans, certaines mécaniques du corps humain donnent plus d'importances à certaines choses.  Je me sentais attiré par elle mais ma raison me permis de garder le contrôle ne jamais commettre  l'irréparable.

Alors que le printemps pointait le bout de son nez, L'équilibre fragile que je commençait enfin à trouvé s'écroula comme un château de carte.  Cela partis d'une conversation très sérieuse de mes parents que j'eu surprise.  Je ne sais pas aujourd'hui si ils pensaient vraiment en arriver là ou non, mais toujours est-il que cette fois là, je les ai entendus envisager l'option de l'internement en centre fermé.  Je me suis éclipsé dans ma chambre en silence.  Je ressentais comme un trou béant à la place de mon ventre, je voulais crier.  Je l'aimais, moi !  C'est clair qu'elle était folle, mais elle parvenait tout de même à s'intégrer !  L'interner et la bourrer de médocs' ne servirait à rien d'autre qu'à nous l'enlever définitivement !  Je ne pouvais pas accepter ça.

Ainsi, le lendemain durant la pause, j'essaya de la raisonner à l'abris des regards.  De la forcer à accepter qu'elle n'était pas Pina, qu'elle était Yuna, de lui faire comprendre que si elle n'arrêtait pas cette comédie, des choses très graves risquaient de se produire...  Mais c'était couru d'avance... J'avais échouer... Alors que je la sermonnais, je vis son visage se décomposer en une tristesse des plus profonde.  Elle s'enfuit alors, et plus jamais je n'eus de nouvelles d'elle.

Des recherches qui furent lancées.  Mais Yuna avait atteint la majorité et vu les tentions familiales, il avait été conclu par les autorités que elle était partie vivre sa vie ailleurs, et qu'en tant que majeure, elle en avait le droit et les capacités... C'est ainsi ma sœur sortis de ma vie...

"Rien ne pourra jamais remplacer Pina"... Si seulement je n'avais jamais dit ça...


" Mon histoire
Par Pina



Attention, si vous êtes allergiques a la répétition de mot, cette partie risque de nuire gravement à votre santé.  L'auteur décline toute responsabilité en cas d'accident vasculaire cérébral.

Pina a été adoptée alors qu'elle était encore toute petite !  Pina n'avait que deux ans !  Le couple qui pris soin de Pina avaient déjà une autre Inu pour tenir compagnie à Pina !  Elle s’appelait Yuna et était très gentille !  En fait, Pina devait avoir pour maître bien aimé l'enfant que portait la femme dans son ventre.  Son nom était Shirou.

Pina et Shirou-sama passèrent donc une enfance heureuse ensemble.  Pina eu la chance de pouvoir suivre la même scolarité que son maître, c'était le bonheur !  Rien ne peut rendre une inu telle que Pina plus heureuse que de pouvoir rester au côté de son maître une journée entière !  Rien !  Pina et Shirou-sama passèrent donc une enfance très agréable.

Mais un jour,  Alors que maître atteint ses douze ans, Yuna est morte dans un accident.  Pina et toute la famille étaient très touchés, très tristes, mais celui qui souffrait le plus, c'était Shirou-sama.  Il aimait vraiment Yuna et Pina très fort.  Alors Pina fit tout son possible pour réconforter son maître !  Après de long efforts, il allait mieux !  Et en bonus, Pina pu même partager le lit du maître le temps d'une nuit !  Quel bonheur !

Mais bien que bercée de douceurs, une tragédie attendait Pina lors de la terminale.  Pina et Shirou-sama devenaient très proches l'uns de l'autre, grâce aux efforts de Pina.  Elle aimait son maître, et voulait lui faire connaître l'amour sous tous ses recoins !  Seulement... Il semblerait que le maître ne partageait pas le même avis que Pina...

Un jour, pendant la pause, Shirou-sama emmena Pina dans un endroit tranquille, pas fréquenté.  Pina était aux anges, mais ce qui attendait réellement Pina n'était pas ce que Pina espérait.  Le maître eu des propos terriblement blessants envers Pina.  Il disait que Pina n'était pas Pina !  Que Pina était en fait Yuna !  Pina fut terriblement blessée, Pina avait envie de mourir parce que le maître que Pina aimait tant, le maître à qui Pina souhaitait offrir tout son être aurait voulut que ce soit Pina qui meure ce jour là, et que Yuna soit à ses côtés.

Blessée à jamais au cœur, Pina décida de fuguer loin, très loin.  Le jour suivant, des avis de recherche concernant Pina étaient affichés un peu partout, mais Pina ne voulait plus revenir.  Pina continuait à avancer en se cachant.  Et Pina avait raison !  Très vite, les avis de recherches disparurent !  C'était bien la preuve que le maître et sa famille ne tenaient pas tant que ça à Pina...  Pina avait déjà du être remplacée par une autre Pina...

Pina se demande si Pina ne devrais pas effacer Shirou-sama de sa mémoire...



" Et vous ?;



Dans la vraie vie, mon ptit nom c'est pas tes oignons (pouce vert pour la rime :D), sachez juste que je suis un homme et que j'ai 24 ans. J'ai connu le forum grâce aux top sites.
Ce que je pense du forum: J'my sent déjà chez moi :3

Au fait, vous savez quoi ? Ben je sais c'est quoi le code du règlement 'w' C'est pas tes oignons non plus :D
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 11 Oct - 17:13
Invité
Bienvenue petite humaine ! Vu que tu te prends pour une Inu tu as gagné une gratouille ~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 11 Oct - 17:15
Invité
Oh! Une humaine qui se prend pour une semblable. Bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 11 Oct - 18:41
Invité
je te le redis officiellement Bienvenue et bon courage pour la fin de ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 11 Oct - 20:39
Invité
Yoooo ! Comme dis auparavant sur la CB, welcome & bon courage pour ta fiche !
Ton idée est originale !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 11 Oct - 21:12
Invité
L'idée sort de l'ordinaire je plussoie Bérénice. En tout cas, bienvenue et bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 12 Oct - 8:17
Invité
Merci à tous ! J'essayerais de pas vous décevoir *-*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Léo
Chaton taquin, inacessible & joueur
♦ Messages : 979
♦ Âge : 22 ans
♦ Localisation : A ronronner au soleil sur un toit bien chaud. ~
♦ Humeur : Chat-rmeuse ma belle ~
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 12 Oct - 10:50
Bienvenuuuuuue ~
J'ai changer ton pseudo déjà Pina ^^
J'ai pas mis le Alias ça faisait bien trop long :/ pas beau.
Bon courage pour la suite de ta fiche !



Clique pour voir ~:
 

Ces espèces de saloperies ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 12 Oct - 12:33
Invité
Bienvenue à toi fausse humaine o/ bon courage pour ta fiche ! ♡
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 12 Oct - 17:01
Invité
C'est parfait Ryo ! Merci !

Merci Holo Ayu ! :3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mer 14 Oct - 19:40
Invité
Bienvenue Yuna !

Trop mignonne *.*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mer 14 Oct - 20:05
Invité
Moi c'est Pina *-*

Mais mercii =3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Jeu 15 Oct - 18:09
Invité
Bienvenue Yuna !! :mouton:
Trop mignonne, attention de ne pas te faire croquer
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Ven 16 Oct - 7:53
Invité
Moi c'est Pina

Nyah, croquez moi tant que vous voulez ! :3

Enfin finis le premier point de vue de l'histoire !  Plus qu'à fignoler et... faire le reste T.T

(y'a pas à dire, rien de mieux que le matin pour être inspiré ! o/)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Ven 16 Oct - 14:53
Invité
Il me semble te l'avoir déjà dit sur la chatbox, mais bienvenue! (sinon rebienvenue :D)
Courage pour ton histoire, Pina <3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Sam 17 Oct - 11:20
Invité
Merci Silver !

eeeeet, ma fiche eeeeeeeeeeest Finiiiiiiiiie !!! J'veux ma couleuuuuur !!!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Khyandii
Déconcertante Tora au Charme ravageur
♦ Messages : 694
♦ Âge : 19 ans.
♦ Localisation : Cachée ~
♦ Humeur : Rêveuse ...
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 17 Oct - 12:27
Très intéressantes ces deux histoires simultanées *^*
Je te valide Pina,
éclate-toi bien o/




La fondatrice
groupie des cookies.



Présentation: www
RP: 2/2
Mes liens : www


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kyuu No Kami :: ♦ Premiers Pas ♦ :: Corbeille. :: Archives des présentations.-
Sauter vers: