:: ♦ Premiers Pas ♦ :: Corbeille. :: Archives des présentations. Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un p'tit Tora qui mord fort ~

avatar
Invité
Invité
Dim 25 Oct - 20:50
Invité
► Ezequiel




Eh ! Moi c'est Ezequiel
Je suis Célibataire, et ça me va très bien comme ça. J'ai plutôt tendance à être Méchant
Je suis un(e) homme, même si vous le voyez et je suis hétérosexuel. J'ai 22 ans et je suis né un 14 mai.
Je suis hybride, d'origine Amazonien
J'ai un métier, //// et mon niveau de vie est  médiocre


Psst, et la personne sur l'avatar c'est Touken Ranbu - Ookurikara.




Mon physique



Mon physique ?  Je suis grand, un mètre quatre-vingt cinq pour être précis, je descend des tigres, roi des forêt Tropicale, nous ne craignons rien . J'ai des cicatrices au niveau des poignets, gracieusement offert par ces braconniers  qui me rappellent constamment à quel point j'ai été médiocre dans mon passé au moment où ces chaînes retenait mes poignets. À la longue j'ai finit par essayer de m'échapper si souvent qu'ils resserraient mes menottes, m'empêchant de bouger confortablement, entamant ma chair à nue. Mon corps porte les marques de mon indocilité, des cicatrices de fouet couvre mon dos de part entière, dans l'orient ce n'est pas inhabituel de voir des hybride utiliser pour le travail dans les champs, comme quoi le monde n'as pas évoluer, ou avant on torturait les êtres de couleur désormais c'était nous qui était à leur place.  Le manque de nourriture flagrant par moment et la sur utilisation de mon corps pour diverse travaux pratique on endurcie mon corps au point de développé certaine partie de mon corps ainsi que fait brunir ma peau avec le temps, certes certain trouverais ça beau, mais je ne suis pas de cet avis.  Il est dur de déterminer ma race par mon corps, sachant que ma queue à été couper voilà maintenant quelques mois, laissant un moignon de chair de quelques centimètre pendre de mon coccyx. Mes oreilles sont dissimulé par mes cheveux brun, bien qu'elles sont peu visible, il reste possible de les voir si on sait ou regarder. J'ai finit par posséder un regard froid, autrement emplie d'émotion désormais on pourrais y voir un mur de glace, barrant le chemin à toute émotion.




Mon caractère



Ma personnalitée ? Je suis fier, bien que ça m'ai malheureusement causé pas mal de problème dans ma vie je ne suis pas prêt d'abandonné cette partie de moi. C'est mon ultime recours pour me battre contre le monde d'aujourd'hui. Je ne désire peux plus tuer, car c'est ma mort qui arriverais à mon tour.  Mais même si la possibilités de tuer se montrerait à moi, je ne le ferais point, je n'ai guère l'envie désormais. Je me contente de vivre une vie d'ennuie et de tristesse. Je cris, je mord et je hurle, mais malheureusement je ne suis plus capable de blesser qui que ce soit. Mon cœur est de marbre et fermer à toute intrusion, celle que j'aimais l'as emporté avec elle et je ne le récupérerais que lorsque la mort sera mon amie. Je ne parle pas beaucoup si ce n'est que pour menacer celui qui ose se prétendre mon maître ou essayer de me donner des ordres. J'ai énormément de misère avec la discipline, pour dire que je n'obéis pas au point de côtoyé la faucheuse à plusieurs reprise lorsqu'on me privait de nourriture, désormais je tente de faire de mon mieux afin de survivre.  Je ne supporte plus cette vie de merde et pour être franc, je commence à aimer cette animalerie, je suis nourris logé et personne ne me torture.




Mon histoire



- Ezequiel ! Réveille toi Ezequiel !

J'ouvrais les yeux, encore ensommeillé apercevant celle qui était au dessus de moi, le sourire au lèvres. Malgré son enthousiasme des plus démesuré je pris mon temps avant de lui répondre que je me levais, m'étirant doucement dans mon lit, me remémorant des moments de la veille, j'était encore tombé de fatigue, ce qui ne m'étonnais pas en fait, j'avais tendance à en faire trop ces temps-ci dans mon entraînement, je finissais toujours par m'évanouir mais à chaque fois que ça arrivait je me réveillais le lendemain face à elle, qui prenait soin de moi. Je lui souriais gentiment, descendant de mon lit de velours laissant la couverture de soie glisser sans bruit le long de mon corps.

- Je suis levé Syrana, merci encore pour hier, j'ai perdu le fil du temps et du coup je me suis sur épuisé.

- C'est de ta faute, tu en fait toujours trop gros bêta. Allez rassied toi que je te nettoie, tu es plein de sang et tout le lit est tâché.

- Pardon..

- Arrête de t'excuser et laisse moi prendre soin de toi.

Elle s'était rapprochée avec un bassin d'eau sous les bras, le posant au sol. Elle avais prit l'éponge qui était toute savonneuse et entreprit de me nettoyé le torse, j'avais détourné le regard à se moment là, n'étant toujours pas accoutumé à ce qu'elle conserve une telle relation avec moi. Je lui agrippait la main qui tenait l'éponge et la fixant les joues rosées.

- Je suis censé te protéger Syrana.

J'avais fait cette promesse voilà maintenant deux ans. J'avais prononcé ces mêmes paroles, jurant fidélité et protection à ma déesse, je devais la protégé coûte que coûte. Elle c'était contentée de sourire en continuant de nettoyer le sang de mes plaies. Depuis que nous étions mariés j'avais commencé un entraînement spécial afin de pouvoir être la pour elle, je me démenais et combattait des animaux sauvages afin de m'entraîner à toute éventualités, bien entendu je ne gagnais pas toujours, mais chaque jours était un peu plus facile contre ces bêtes sauvage de la fôret.

- Tu dit toujours ça, mais quand est-ce que tu compte me faire un enfant ? Ça fait deux ans qu'on est marier et quatre ans qu'on est ensemble, tu ne crois pas qu'il serais temps ?.

Je soupirais en la regardant, elle avais raison, c'était le temps de lui fournir un enfant, une portée de petit être tigré comme elle et moi, mais pourtant je n'y arrivais pas, à chaque fois on s'y donnait à fond mais rien à faire, la jeune demoiselle semblait être infertile. La jeune demoiselle me regardais avec un sourire malingre, comme si elle savait quelque chose que je ne savais pas. Je soupire en me grattant la tête, une drôle de sensation me picorais la tête, comme si j'avais oublié quelque chose.

- Dit Syrana, on n'avais pas un truc de prévu en après-midi ? Je suis persuadé d'avoir oublié un truc.

- Si, la rencontre des anciens. Ton père veut que tu y participe, en tant que descendant du clan tu te dois de commencer à t'habituer à prendre part à ces rencontres, tu seras bientôt celui qui donne les ordres.

- Ha, oui ça.. Je n'en ai pas trop envie, père n'arrête jamais de m'embêter avec ça, mais je ne me sens pas prêt encore. Je veux juste prendre soin de toi, moi.

Elle éclatait de rire en posant l'éponge rougeâtre dans le bassin, elle s'était relevé m'invitant à la suivre vers la cuisine, je la suivais d'un pas léger, je ne voulais pas être chef de cette tribu, surtout que depuis que les humains nous avais découvert et réduis à l'esclavage nous étions constamment la proie des braconniers en tout genre, notre race semblait être des plus rares et donc des plus prisées.  Elle m'avait préparé un repas, c'était trop gentil de sa part, j'était choyé par elle, je lui souriait en la remerciant agrippant mon repas et l'engouffrant dans mon gosier tel un animal.

- Ne mange pas trop vite idiot.

- Oui chérie.

J'avais hocher de la tête en souriant avant de reprendre ma gloutonnerie de plus belle, il faudrait que je me prépare à la rencontre, dans à peine un mois je serais chef du clan, quel poisse je n'en avais pas du tout envie en fait.

- Aller, on y vas.

J'avais enfilé des vêtements, la température extérieur n'était pas trop chaude, ce qui était plutôt génial en fait, savoir que pour une fois on pouvais sortir sans risque d'étouffer c'était bon et surtout revigorant, je m'élançais à quatre pattes dans une course, suivit de prêt par ma douce Syrana. On se dirigeais au milieu de la forêt, c'était là que ce trouvais la hutte des anciens ainsi que le petit village construit autour, j'avais décidé de le quitter afin de vivre avec Syrana plus loin pour profiter de notre intimité au maximum. Je m'était perdu dans mes pensées lorsqu'un cri me sortit de mes réflexion, je me retournais afin de voir ce qui était arrivé. Syrana avait le bras ensanglanté, un piège à ours c'était refermé dessus, broyant son avant bras comme si ce n'était qu'une simple brindille de bois, paniqué je m'approchais d'elle, désactivant le piège, au aguets de la suite. Si un piège avait été installé ici, des braconniers n'était pas loin, un feulement sortit de ma gorge, prévenant mes adversaires que je n'hésiterais pas à bouffer leur trachée s'il s'approchait de ma douce.

- Hey Dimitri, on as une prise, un couple en plus. La fille en salement amochée, tu crois que ça vaut quelque chose ?.

Je me retournait, au aguets, deux hommes étaient perché dans un arbre, l'un tenait une radio et l'autre semblait pointé une arme vers nous, pris d'un élan de panique je repoussais Syrana derrière moi avant de m'élancer dans les buissons avec elle afin de nous cacher et éviter de se faire tirer dessus.

- Non, elle ne vaut rien avec le bras broyé, tuez la.

La radio avait répondu dans un bruit d'écho, la fin de la phrase résonnait à mes oreilles, les yeux écarquillés de peur. Tuez la. Je me retournais face à elle, m'accroupissant tâchant de lui bander le bras à l'aide de feuille qui traînait autour de nous.

- Syrana, écoute moi. Je vais aller les voir et les tuer, n'interfère pas. Je suis la pour te protéger, tu comprend ? J'en ai pas pour longtemps. Syrana, Je t'aime mon tigre.

Je l'embrassais délicatement du bout des lèvres avant de doucement m'approcher de l'arbre ou était perché nos ennemies, tel un prédateur en quête de sa proie j'observais et je restait silencieux, ayant appris à chasser tel un tigre malgré notre apparence humanoïde.

- Tu les vois ? Je vais descendre pour voir leur position, je te tient au courant.

- Négatif, mais eux nous ont entendu, fait attention à toi.

Un homme descendait de son perchoir naturel, je restait dans l'ombre, prêt à lui bondir dessus le moment ou il serais complètement au sol. D'un pas lent et sans bruit j'approchais, laissant ma respiration se ralentir sous ma concentration. Tout ce passa rapidement l'homme était descendu, un bruissement de feuille l'avait interpeller derrière lui même s'il avait entendu mon arrivé et il n'avais su réagir avec la même vitesse que moi et d'un coup je lui avais sauté sur le dos, le retournant face à moi, lui arrachant la trachée de mes dents la recrachant plus loin. Un coup retentit, puis un deuxième. Une douleur cuisante se faisait sentir à ma cuisse, de rouge se teintais mon vêtement, bientôt du sang commençait à en dégouliner, j'était blessé, mais c'était loin d'être assez pour me tuer. Je devais protéger Syrana, je ne laisserais pas celle qui fait vibrer mon cœur se faire tuer. Je commençait mon ascension face à l'homme restant, qui alerté avait appeler des renforts par radio, il tentait en vain de recharger son arme, mais ses bras tremblant par la peur faisait tomber ses pauvre munitions au sol. C'était trop tard pour lui, il n'aurais pas de deuxième chance, je grimpait à l'aide de mes trois membres encore valide, agrippant son pied lorsqu'il était à porté, nous étions à plus d'une vingtaine de mètres du sol.

- Lâche moi sale tigre !

- Tu as blesser ma femme, je te le pardonnerais jamais, tu vas mourir. Et ce même si je dois t'emporter avec moi !

Sur ces paroles que j'avais hurlé je l'avais tiré, nous laissant tomber dans le vide,  tout ce passais au ralentit pendant cette chute, je l'agrippait, le tenant fermement tête première vers le sol, le vent sifflait à mes oreilles, la vitesse qu'on prenait devenait trop rapide, je ne survivrais pas à cette chute. Une pensée c'était déplacée vers mon amante, ma douce Syrana, au moins elle vivrait, elle pourrait retrouver mon père et ils me vengeront. Je hurlais dans un désespoir de revoir mon tigre lorsque le sol se rapprochait, le choc fût soudain, mon souffle coupé et tout devint noir autour de moi, un cris perçant retentit plus loin, on m'appelait...



Lorsque je revint à moi j'était enchaîné, mes poignets me faisaient mal, c'était douloureux et surtout sanglant, une odeur d'excrément régnait. Je relevais le regard, me rappelant que j'était ici parce que j'avais sauté avec cet homme, je paniquais, Syrana était-elle ici ou avait-elle réussis à fuir et prévenir le clan ?

- Apportez le moi, que je lui vois le visage.

Une voix grave avait clamé ses ordres, la personne devait être un colosse dans les deux mètres pour posséder une telle voix, deux hommes m'agrippait par les épaules, je tentait en vain de me défendre pour m'enfuir, mais mes forces m'avaient quitté et le sol se déroulait sous mes pieds, je devais avoir perdu trop de sang.  Ils me posèrent finalement face à un homme que je supposait était le chef de ces braconniers esclavagiste. J'avais bel et bien raison quand à sa taille, il était énorme.

- Ainsi donc c'est toi qui as tué mes hommes. Tu vois, je suis pas du genre à maltraité les Tora, mais tu es un cas spécial, non seulement tu as tué deux de mes braconniers, mais en plus tu as tenté de te suicider avec un des deux. Et ça, j'apprécie pas trop, car tu vois, tu vaux pas mal d'argent dans ce monde. Tu es une espèce rare mon beau, ta peau vas me rapporter un bon pactole. Donc je vais être franc avec toi, soumet toi à moi et devient docile, met ta fierté de tigre à deux balles de coté et agenouille toi devant moi en me jurant fidélité et je te nourrirais et surtout, je ne te ferais pas de mal.

Toute ces hypocrisies pour que je m'agenouille devant lui ? Autant mourir que le faire, de toute façon il ne me restait pas grand chose que je pouvais faire, je relevais le regard vers lui, je ne me préoccupais pas du tout de ce qui pouvais m'arriver, j'avais enduré bien des choses dans ma vie et ce n'était pas un peu de torture qui allais me faire agenouillé devant cet être infâme.

- Je préfère mourir que m'agenouiller et faire le matou pour toi, sale merde.

Je crachais contre lui, du sang était mêlé à ma salive. Les hommes qui me retenait me forçais à m'agenouiller contre mon gré, je ne pouvais pas lutter, je grognais alors que le mastodonte éclatait de rire en s'essuyant le visage.

- Soit, alors tu vas souffrir. Mais je connais la bonne technique pour te faire mal, par la torture, c'est trop simple et trop facile pour vous. Je sais comment te détruire. Amenez là.

J'écarquillais les yeux, il ne parlait pas de Syrana, si ? J'espérais que non, j'avais fermer les yeux priant tout dieux de mon clan afin qu'ils me viennent en aide pour protéger celle que j'aimais, ces pleures apportèrent la douleur dans mon cœur, elle avait été capturé et j'était là attaché devant elle sans rien pouvoir faire.

- J'ai bien fait finalement de pas la tuer, mais bon, désormais je vais le faire, puisque tu était prêt à donner ta vie pour elle, elle n'as qu'as donné la sienne pour toi.

- Non ! Je ferais ce que tu veux, je m'agenouille et je t'appellerais maître si c'est ce que tu désir, mais s'il te plaît, ne la blesse pas.

J'avais laisser tomber fierté et apparence, je ne voulais pas que quelque chose arrive à celle  que j'aimais. Pour elle je deviendrais être docile et sans passé, pour elle je deviendrais amas de chair sans fierté si elle pouvait continuer de vivre.

- Je t'ai déjà donner un choix et tu l'as refusé.Tuez la.

La tensions c'était alourdie dans les environs, mon cœur avait cessé de battre au mots prononcé par cet homme, le stress presque palpable avait laisser un goût de sang amer dans le creux de ma bouche, mes yeux cherchait désespérément le contact de ma douce, espérant que l'homme ai menti pour me faire peur. Un cris, des gouttes de sang qui coulait le long de la lame qui avait perforé son torse, un brûlement au fond de mon être, un feu de rage face à mon incapacité à la protégé, elle et ma descendance. J'était agenouillé devant elle, les larmes au yeux criant son nom, tentant de la serrer contre moi malgré mes menottes qui entaillais mes poignets encore plus, mais j'en avais rien à faire désormais, je tentais désespérément de la retenir contre moi afin de voir son doux visage ne serais-ce qu'un dernier instant avant qu'elle ne me quitte.

- Syrana ! Syrana ! Ne meurs pas, je devais te protéger Syrana .. Je t'aime Syrana..

- Je t'aime aussi Ezequiel..

Ce fût ces dernières paroles accompagné d'un filet de sang qui s'écoulait de ses lèvres avant qu'elle s'effondre au sol, sans vie, je n'avais pu la tenir contre moi lorsque son coeur c'était arrêter. Mon monde avait basculé à se moment là, la flamme qui brûlait pour elle c'était éteinte, mon coeur avait arrêté de battre, mes muscles avaient perdu l'envie de se battre, mon corps ne réagissait plus. Je n'était plus qu'un esclave qui avait tuer sa femme par fierté. Je me relevais fou de rage, hurlant des profanitées contre le meutrier, je voulais les tuer, je les aurais mangé vivant si j'aurais eu l'occasion, trucider leur enfants devant eux, les égorgeant encore vivant afin de les voirs se vider de sang comme il me l'avait infligé, je hurlait, mes muscles ne m'obéissait plus, je me déchaînait afin de venger mon amour, mais tout redevint noir de nouveau, c'était décidément la seule manière de me tenir sans que je n'essaie de tuer personne.


Ça fait maintenant deux ans que je suis un esclave, j'ai été déplacé à plusieurs endroits, travaillant pour ma survie, certain de mes maîtres avait l'habitude de me fouetter, d'autre se contentait de me sous nourrir si je ne faisais pas ce qu'ils demandaient. Jusqu'à aujourd'hui, ou je me suis retrouvé vendu dans une vulgaire animalerie comme un chien En plein milieu du Japon dans une petite ville. Ce propriétaire au yeux bridé crois pouvoir dompter le tigre en moi, mais je suis un guerrier de mon clan, je suis le descendant d'un chef, je suis le mari de la femme que j'aime et pourtant me voilà assis contre la vitrine, patientant qu'un autre maître vient, espérant un jour pouvoir retrouver celle que j'aime, même si le chemin serais long, je savais qu'elle serait au bout, tel un ange, mon ange.





Et vous ?



Dans la vraie vie, mon ptit nom c'est Panda, et j'ai 19. J'ai connu le forum grâce à Moi car j'suis un Dc uesh ♥.
Ce que je pense du forum: Il est toujours aussi classe qu'avant.

Au fait, vous savez quoi ? Ben je sais c'est quoi le code du règlement 'w' C'est Validé par Ryo.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 26 Oct - 2:45
Invité
Rebienvenue Panda

*lui donne un biscuit, rapidement de peur qu'il ne mange son bras entier*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 26 Oct - 6:55
Invité
Rebienvenue et ton persoonage est trop mignon.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 26 Oct - 9:20
Invité
Rebienvenue !
L'histoire d'Ezequiel m'a touché, pas facile de vivre après avoir subis ce genre de choses.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Léo
Chaton taquin, inacessible & joueur
♦ Messages : 977
♦ Âge : 22 ans
♦ Localisation : A ronronner au soleil sur un toit bien chaud. ~
♦ Humeur : Chat-rmeuse ma belle ~
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 26 Oct - 17:10
Rebienvenue !

Alors pour moi tout est bon, le seul truc qui me chiffonne c'est que tu n'as pas dis que tu arrives au Japon à Kinochi ^^
Rajoutes juste ça à la fin de ton histoire et je te validerais :3

Très émouvante histoire sinon...
J'espère que ton perso pourra refaire sa vie correctement ~




Clique pour voir ~:
 

Ces espèces de saloperies ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 26 Oct - 21:11
Invité
En fait si, dernier paragraphe, je dit que j'ai été mit de main en main jusqu'à ce que je sois vendu à une Animalerie.

' tentait de me sous nourrir si je ne faisais pas ce qu'ils demandaient. Jusqu'à aujourd'hui, ou je me suis retrouvé vendu dans une vulgaire animalerie comme un chien, je suis un guerrier de mon clan, je suis le descendant d'un chef, je suis le mari de la femme que j'aime et pourtant me voilà assis contre la vitrine, patientant qu'un autre maître vient, espérant un jour pouvoir retrouver celle que j'aime, même si le chemin serais long, je savais qu'elle serait au bout, tel un ange, mon ange.'

Voilà voilà. Si tu veux, je peux encore plus détailler ?

EDIT : J'ai rajouter quelques mots, ça devrais aller ~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Léo
Chaton taquin, inacessible & joueur
♦ Messages : 977
♦ Âge : 22 ans
♦ Localisation : A ronronner au soleil sur un toit bien chaud. ~
♦ Humeur : Chat-rmeuse ma belle ~
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 27 Oct - 10:22
Enfaite il y a aussi des animalerie dans les autres pays XD c'est pour ça.
Mais je chipotais pour trois caramels ^^
Là c'est niquel. Je te valide !

N'oublies pas d'aller recenser ton avatar :)



Clique pour voir ~:
 

Ces espèces de saloperies ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kyuu No Kami :: ♦ Premiers Pas ♦ :: Corbeille. :: Archives des présentations.-
Sauter vers: